Calendrier

« Septembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 

"Super-maman"

"Super-maman"Parce que lorsque l'on est maman de 3 enfants, dont 2 ont un handicap auditif de léger à modéré, sur lesquels l'un a un déficit d'attention avec hyperactivité, et qu'on essaie de concilier le boulot et la famille, on peut s'imaginer comme étant "un peu" experte en la matière... non ? Et parce que dans le fond, on est tous des héros...

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Liens

Fils RSS

Bienvenue !

Par "Super-maman" :: 23/02/2008 à 15:24 :: Général

J'avais bien hâte de terminer cette transition de blogue. Je suis contente d'être enfin déménagée !

On pend la crémaillère ? ;0P

Présentation de la famille...

Par "Super-maman" :: 24/02/2008 à 11:07 :: Général

D'abord moi, "Super Maman" : je suis une dynamique maman de 37 ans, mariée depuis bientôt 15 ans. Je travaille dans le domaine de la petite enfance.

"Super Papa" est âgé de bientôt 38 ans et bosse dans le domaine artistique.

Fiston aîné, notre "Super Actif", est âgé de 11 ans et demi, est en 6è année du primaire. C'est un garçon très créatif et sensible, qui adore les bestioles de toute sorte. Sans doute un futur scientifique ou du moins, un inventeur. Contrairement à ce que son surnom peut faire croire, ce n'est pas un grand sportif.

Notre fille, que l'on a surnommé ici "Super-Fifille", est âgée de 9 ans, et est en 3è année du primaire. Elle est très féminine (même si maman n'est pas très "poupoune"), et aime beaucoup les arts. Elle pourrait facilement être gymnaste, prof de danse ou un truc du genre. Elle est très loquace. Une vraie pie fille, je vous jure !

Et finalement, notre "Super Ti-Pou", un petit bonhomme d'un peu plus de 2 ans et demi, fréquentant à temps partiel (oui, oui, vous avez bien lu !) un Centre de la petite enfance (CPE). Ti-Pou est un petit bonhomme très éveillé, qui parle aussi beaucoup et qui nous impressionne tellement il comprend les choses. Il est doux et s'intéresse à tout ce qui roule, adore regarder les livres et faire des dessins.

C'est une brève présentation, mais il vous donne une petite idée du portrait familial.

Nous sommes actuellement en réflexion à savoir si on continue ou pas la famille. C'est une grosse décision, à laquelle, dans le fond, il ne vaut mieux pas trop réfléchir ! Ça serait vraiment bien, un "Super bébé" pour compléter le portrait !

Une étudiante dans ma bulle !

Par "Super-maman" :: 24/02/2008 à 15:29 :: SUPER-HUMEURS

L'automne dernier, j'ai dû appeler un groupe d'étudiantes chez elles pour les avertir que le cours était reporté et j'ai omis de composer le code débutant par une * pour que mon numéro privé ne s'affiche pas. J'étais stressée, je ne voulais pas que mon groupe se rende sur place pour rien... Par la suite, aucune d'entre elles n'a osé m'appeler chez moi, même si elles avaient toutes eu accès à mon numéro privé (à moins de ne pas avoir l'afficheur, mais avouez que c'est assez rare de nos jours).

L'une d'entre elles a par la suite prêté à mon fils aîné des livres, que je devais bien évidemment lui rendre.

Il y a quelques temps, elle m'a envoyé des courriels pour que je ne l'oublie pas. Jusque là, ça va. Elle devait avoir peur que je ne lui rende pas (comme si c'était mon genre !), mais je comprends.

La fin de semaine dernière, elle m'a appelée à la maison. Je n'ai pas du tout aimé ça !!! Ces temps-ci, je suis dans une phase où j'essaie de préserver ma bulle familiale et ça m'agressée qu'elle se permette de m'appeler.

J'ai préparé ses livres pour les poster (emballé et adressé), mais je n'ai pas pris le temps cette semais d'aller au bureau de poste.

Elle a rappelé aujourd'hui et a parlé avec mon chum (elle aurait pu laisser le message de la rappeler, non ?) ! Il lui a expliqué que le paquet était prêt à partir, de ne pas s'inquiéter, qu'on le posterait lundi.

Elle a rappelé encore ce soir, a parlé encore avec mon chum (!) et voulait passer chez moi demain pour récupérer ses livres !?! Mon chum ne sachant pas quoi répondre est venu me trouver. J'ai bondi de ma chaise en disant : "Ben voyons ! Déjà qu'elle se permet de me déranger chez moi, elle ne saura pas où j'habite en plus, certain !!!". J'ai donc pris le téléphone et je lui ai redit qu'on lui posterait les livres lundi. "Ha, vous ne serez pas chez vous demain ?". "Oui, c'est ça. On n'est pas là demain". C'est en partie vrai, en partie faux, je préférais mentir un brin plutôt que de lui dire que je la trouvais quasi-harcelante...

Est-ce que j'exagère, ou... ?

Anti-régime

Par "Super-maman" :: 25/02/2008 à 10:50 :: GARDER LA SUPER-FORME *SANS* RÉGIME

J'ai commencé en janvier 2007 à faire un "anti-régime", c'est à dire à suivre la méthode de Guylaine Guevremont, une nurtitionniste-diététiste "nouveau genre".

Depuis plus d'un an, je mange ce qui me fait envie. Pas de restriction autre que mon appétit. Mais même là, c'est pas évident, quand il nous arrive de "manger nos émotions"...

Depuis un an, donc, je m'efforce d'écouter ma faim. J'essaie autant que possible d'attendre (mais pas trop) d'avoir faim avant de manger, et d'arrêter lorsque je n'ai plus faim.

Je mange encore trop vite, je fais rarement une pause à la moitié de mon assiette. Je sais que je dois travailler ça. Pas facile de changer des habitudes aussi bien ancrées !

Ce qui me préoccupe encore plus ces temps-ci, c'est que je n'ai que très très rarement des rages de légumes, encore moins de fruits. Je suis décidément une "bébite à sucre".

Mon poids étant stable depuis un an, 35 livres (presque 16 kilos) au dessus de la barre supérieure d'un poids dit "santé" (j'ai rien contre les rondeurs, mais il y a tout de même une limite à ce que j'aime voir sur moi !), craignant un peu le diabète (j'ai fait de l'intolérance au glucose durant ma dernière grossesse), je me suis secouée les puces et dit qu'il fallait que je fasse quelque chose pour que ça change (i.e. que je perde du poids, et ce définitivement !).

Il y a deux semaines, je me suis rappelée le programme (lire la diète) "s.o.s. beauté". Dans ce programme, on mangeait de très grosses collations, et des repas légers. En d'autres mots, on prenait 5 petits repas par jour ! Ça avait du bon, puisque le corps recevait une bonne dose d'énergie de façon régulière. De plus, dans ce programme, on avait "congé de diète" un jour par semaine. Je me suis donc servi de ces principes pour modifier un peu ma façon de faire.

J'ai en tête aussi une "peut-être-éventuelle-future" grossesse, où je désire manger sainement, pour éviter, encore une fois, la diabète de grossesse, et surtout, une trop grande prise de poids (à mes trois grossesses, j'ai pris respectivement 50 (presque 28 kg), 38 (17,3 kg), puis encore 50 livres. ).

Comme je me suis donné pour défi en 2008 de manger davantage de fruits et de légumes, j'ai donc décidé de ne pas manger de "cochonneries" durant la semaine, ni de desserts sucrés. Si une occasion spéciale se présente, toutefois (ex : un dîner au resto avec des collègues cette semaine), j'en prends, mais en petite quantité.

Je ne me prive donc de rien, je fais attention pour prendre de bonnes collations nutritives (idéalement qui contiennent des protéines), privilégie pour dessert les fruits et les yogourts, mais aucun aliment allégé, juste de la saveur !

C'est sûr que c'est pas facile, j'irais parfois vers les trucs sucrés, mais ça va assez bien (lire : je ne me sens pas "privée"), je voulais juste diminuer un peu le sucré, pour voir si je vais en perdre un peu le goût si j'en espace la consommation.

Je me faudrait relire le livre "Mangez !", aussi... je devrais m'y remettre sous peu.

Changement d'horaire !

Par "Super-maman" :: 27/02/2008 à 11:59 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Ces temps-ci, je fais un essai : j'ai changé d'horaire. Non pas au boulot, mais bien à la maison !

Cette démarche entre dans l'éternelle tentative de conciliation travail-famille. Éternelle, puisque rien n'est jamais parfait, et comme toute maman je cours après mon temps. Toutefois, comme j'ai changé de boulot dernièrement, passant d'un travail en soirée sur 30 semaines par an à un travail permanent de jour de 30 heures par semaine, j'ai beaucoup moins de temps à la maison pour vaquer à mes occupations de maman, épouse et... d'individu !

Depuis, je passe d'une journée à l'autre sans les voir passer, et mon "moi" crie son besoin le plus urgent : avoir du temps seule, en silence. Je suis une personne très énergique mais j'ai besoin (j'ai déjà fait le calcul) d'au moins une demie-journée à moi par semaine, où je peux délaisser les rôles de maman et d'épouse (je peux "prendre sur moi" quelques temps, lorsque ça n'adonne pas, mais je sens peu à peu l'anxiété me gagner quand je fais ça). Ces précieux instants me permettent de me ressourcer et de reprendre mes multiples rôles avec "zénitude".

Je suis comme ça, j'ai besoin de temps où je suis seule avec moi-même. Avec mon ancien emploi, j'avais souvent la maison à moi toute seule. Avec mon nouveau boulot, je la partage avec ma marmaille et mon mari du lever au coucher !!! Je panique un peu pas mal intérieurement !!!

Ça, c'est sans compter que pour grapiller un peu de temps un peu toute seule, je me couche trop tard... je suis une personne qui a besoin de beaucoup de sommeil (8-10 heures, idéalement)...

Il était donc temps que je réorganise mon horaire pour être plus heureuse, et ma famille aussi par ricochet.

Voici de quoi avait l'air mon horaire "avant" :

  • Lever pénible vers 7h00 après une nuit de 7 ou 8 heures...
  • Boulot : environ de 8h30 à 17h00 + "ramasser" le plus jeune à la garderie
  • Retour à la maison vers 17h30 (je sais, je suis très chanceuse d'habiter tout près !)
  • Préparation du souper, souper en famille
  • Vers 18h30-19h00 : vaisselle et bains des enfants
  • Vers 20h00 : Ouf ! Les mousses sont couchés
  • 20h-22h00 : télé (pendant cela je fais ma séance de vélo stationnaire et des exercices de musculation, puis une petite collation)
  • Vers 22h00 mon chum va se coucher
  • 22h00 à 23h00... 23h30... des fois minuit : enfin seule... : ordi, un peu de ramassage, etc.

Résultats :

  • Je manque de sommeil car je me couche trop tard (moins efficace au boulot et moins patiente avec mon petit monde)
  • Je manque de temps pour les tâches dont le lavage (pliage du linge), je fais tout ça le weekend... en plus du reste !
  • Je manque "d'air" : je suis toujours à l'intérieur !
  • Et en plus, j'ai l'impression de ne jamais me reposer.

Horaire à l'essai :

  • Lever vers 5h30-6h00 : jogging à l'extérieur
  • 7h00 : réveil de la maisonnée, déjeuner
  • Boulot : idem
  • Retour : idem
  • Souper : idem
  • Vaisselle et bains : idem
  • Coucher des enfants : idem
  • 20h-21h00 : télé (pendant cela je fais quelques exercices de musculation, collation et pliage d'une brassée ou autre petite tâche). Ma deuxième émission, on l'enregistre et je vais pouvoir l'écouter le weekend.
  • 21h00 : dodo pour une nuit de 8h30-9 heures. Wow...

Ainsi : j'ai du temps pour moi, en plein-air de surcoît (mon doux, ça rime !), déjà là, c'est le bonheur ! J'ai en plus des nuits plus raisonnables et même du temps pour des tâches !!! Wow !

Bon... l'horaire du weekend maintenant... :0P

J'ai raté le rinçage... comment assouplir mon linge ?

Par "Super-maman" :: 27/02/2008 à 13:14 :: ASTUCES DE SUPER-PRO

Vous ratez souvent le rinçage du lave-linge (comme moi) ? Comment mettre l'assouplisseur, alors ?

Imbibez légèrement une débarbouillette (ou tout autre bout de tissus absorbant) de votre assouplisseur liquide et mettez-le avec votre linge dans la sécheuse !

Pour ma part, je trouve même que l'assouplisseur est plus efficace contre la statique ainsi !

Bien entendu, le tissu ainsi utilisé ne doit servir qu'à ça, ou être lavé avant de servir à autre chose !

Au fait... j'utilise l'assouplisseur textile des nettoyants écologiques Lemieux. Il est biodégradable, sans produit chimique. Et le tilleul, ça sent tellement bon (il y a aussi d'autres parfums) !

Anti-régime et remise en forme ~ février 2008 (édition corrigée)

Par "Super-maman" :: 02/03/2008 à 0:32 :: GARDER LA SUPER-FORME *SANS* RÉGIME

Yé ! Victoire ! J'ai perdu un petit peu de poids, et bien plus encore ! Je le sentais, il me semble qu'à l'oeil, j'ai perdu du gras à la taille (dos et ventre). Je suis très encouragée !

Ma nouvelle tactique, qui consiste à manger plus de fruits mais moins de "sucré" et autres "cochonneries", semble fonctionner.

C'est que j'aime bien terminer mes repas avec une petite touche de sucré. Auparavant, si je voulais prendre du dessert, il me fallait ne manger qu'une petite portion du plat principal pour avoir assez faim pour la suite, et encore, comme j'ai de la difficulté à évaluer si j'ai encore faim avec le sucré, je me retrouvais trop souvent avec l'impression d'avoir trop mangé, et si je m'en passais, de me priver...

Donc, depuis quelques semaines, je mange à la fin de mon repas (si j'en ai envie) soit un fruit, soit un petit minigo, ou une petite portion de yogourt, et même parfois, simplement un verre de lait de soya à la vanille ou aux fraises me satisfait.

Pour les collations, j'essaie aussi de privilégier les fruits, mais accompagnés d'une protéine : du fromage avec une pomme, yogourt et morceux de fruits dedans, ou encore des noix, craquelin ou galette de riz tartinés de fromage à la crème ou d'hummos, etc.

Et le weekend, je me permets plus de lattitude : chocolat, dessert, etc., mais toujours (en tout cas, j'essaie) dans les limites de mon appétit.

Ce qui est le plus comique, c'est que ce que je prévoyait est arrivé : mon goût pour le sucré est moins prononcé. Il semble que je sois sur la bonne voie !

Cette semaine, j'ai eu envie un soir d'un morceau de chocolat et je ne m'en suis pas privée. Miam ! Et une autre journée à mon travail il y avait pour le personnel des biscuits au chocolat tout juste sortis du four... Re-miam ! J'en ai mangé deux et j'aurais aimé continuer, mais... je n'avais plus faim. Chaque fois que j'arrive à m'arrêter de manger un truc délicieux quand je sens que je n'ai pas faim, j'ai envie de crier "victoire" ! Et ç'en est une, à chaque fois !

Faut encore que je travaille la pause de la mi-assiette, mon doux, il me semble que je n'y arriverai jamais...

Parfois je pense à manger moins vite (surtout quand j'ai très faim : je me méfie de moi !). J'ai fait du progrès là-dessus, mais il y a encore beaucoup de travail à faire...

Mais au moins, quand il y a des résultats tangibles, c'est plus motivant !!!

Côté remise en forme, j'ai changé cette semaine mon "horaire", comme je le mentionnais dans un précédent billet. Je me couche donc tôt (21h00), me réveille au petit matin au bout d'un cycle de sommeil, tout naturellement (en fait, pour les premiers jours j'ai trouvé ça plutôt dur, étant donné que je passais d'un mode "couche-tard-lève-tard" à un mode "couche-tôt-lève-tôt"...), et vais faire de l'exercice en plein-air, toute seule, tranquille. J'ai alterné cette semaine jogging et pelletage, sans compter mon cours de danse le jeudi soir. Et le vendredi matin, étant donné que je me suis couchée plus tard la veille pour la danse (et que je me suis par le fait même entraînée deux fois dans la même journée), je dors un peu plus longtemps.

Ha ! Que ça fait du bien ! J'étais de meilleure humeur, plus efficace au boulot, mon doux, pourquoi n'y ai-je pas pensé avant ? Mon nombre d'heures de sommeil augmenté est peut-être même en partie responsable de ma perte de poids, puisqu'un corps qui manque de sommeil "retiendra" les graisses pour "survivre"...

Ce matin, je me suis recouchée pour une bonne récupération, et là, je me sens vraiment très bien. Je m'en vais pelleter !!!

Mais avant, les résultats du dernier mois :

Poids : j'ai perdu 1.2 livres (un peu plus d'un demi-kilo). Je suis à un cheveu de changer de dizaine sur la balance, j'ai vraiment très hâte de décoller de celle-là !

Tour de :

Poitrine : - 1 cm

Bras : -0,5 cm

Taille : - 1 cm

Hanches : - 1 cm

Cuisse : pas de changement depuis le dernier mois.

Super ti-pou un peu malade...

Par "Super-maman" :: 02/03/2008 à 11:52 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Une petite diarrhée, rien de trop grave, mais tout de même, ça fend le coeur d'entendre un petit coco de 2 ans 7 mois dire "j'ai beaucoup beaucoup beaucoup bobo dans mon ventre"... :0(

On s'attend donc à y passer aussi, mais on ne se le souhaite pas !

Ouf ! Quelle journée !

Par "Super-maman" :: 03/03/2008 à 6:07 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Ce matin Ti-pou s'est levé tôt, malgré qu'il s'était couché tard (on a écouté un film en famille). Il a grimpé dans notre lit et s'est rendormi... sur moi ! À deux ans et 7 mois, il n'est pas tout à fait aussi léger que lorsqu'il était bébé ! Hé Hé ! J'ai donc sommeillé un peu, mais il ronflait sans bon sens en plus. Rien pour m'aider !

On s'est finalement levés vers 8h00, lui et moi. Il a eu un peu plus d'appétit aujourd'hui, mais il ne gardait rien. Je lui ai donné une moitié de comprimé d'immodium (même si ce n'est pas recommandé pour les tout-petits...), mais il ne semble pas que ça ait fait effet... Enfin bref... espérons qu'il sera vite sur pieds !

Aujourd'hui ça sentait un peu le printemps, avec ce beau soleil et le temps doux. J'ai eu envie de m'attaquer à un gros morceau : mon frigo ! Ça faisait un bon moment que je voulais le changer de place, alors j'en ai profité pour le vider complètement et le laver soigneusement. Et tant qu'à nettoyer son ancien emplacement (qui nous permettra d'agrandir le garde-robe d'entrée), j'ai nettoyé toute la cuisine (enfin... presque toute. Ne me restera que l'intérieur des armoires, le poêle et les fenêtres !) !

Mettons qu'au souper tout à l'heure, je ne donnais pas cher de ma peau ! Mais maintenant que j'ai la panse pleine, ça va mieux ! Je termine ce billet puis j'attaque la vaisselle !

Cette semaine mes grands sont en relâche, mais pas moi ! J'ai demandé une journée de congé au boulot, mais je n'ai pas eu de réponse encore. Il faut dire que je n'ai pas encore accès à une banque de congés, alors si je m'absente, c'est sans salaire... Ouch !

Demain c'est ma journée de congé habituelle (je travaille 4 jours/semaine), alors mon chum ira travailler. Mardi, il ne travaille qu'en fin de journée, alors nos grands seront avec lui jusqu'à mon retour. Mercredi, Super-papa prendra congé et jeudi, ils seront avec leurs grand-parents. Quant à vendredi... hé bien j'espère obtenir mon congé ! Sinon, nous devrons trouver une gardienne !

Quant au plus jeune, il pourra aller à la garderie comme à son habitude... Ça en fait au moins un de "casé" !

La semaine n'est pas encore commencée que j'en suis déjà essouflée ! Hi Hi !

En congé !

Par "Super-maman" :: 04/03/2008 à 20:28 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Finalement, c'est aujourd'hui que je suis en congé ! Moi et mes deux grands allons faire une petite sortie avec leurs cousines et la maman de celles-ci. Bonen journée de printemps !

Une autre grosse semaine !

Par "Super-maman" :: 08/03/2008 à 11:25 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

La fin de la semaine dernière avait été assez rock'n'roll au bureau : il manquait plusieurs membres du personnel, partis faire je ne sais trop quoi (un truc qui a rapport au gouvernement, genre) à Québec. Comme depuis les fêtes notre secrétaire ne travaille que du lundi au mercredi, ça signifie que les employées qui restent doivent se taper plusieurs tâches en plus des leurs : accueil, appels, courrier, etc.. J'ai même oublié un r-v dans le feu de l'action... :0(

Mettons que le weekend dernier, qui a finalement duré 4 jours avec mon congé mardi, a été le (très) bienvenu !

Le reste de la semaine j'étais toute perdue, je me pensais quotidiennement vendredi !!! La semaine a donc été longue ! Et encore une fois, plusieurs personnes manquant à l'appel (relâche scolaire), il a fallu encore une fois assumer les tâches des autres en plus des nôtres. J'ai même été remplacer une éducatrice à l'installation quelques minutes ! Les enfants me regardaient curieusement, l'air de se dire "mais qu'est-ce qu'elle fait là, la maman de Super-ti-pou ?"

Et... j'ai encore oublié un r-v dans le feu de l'action, avec la même personne que la semaine passée... ouch... je me sentais tellement mal, d'autant plus que j'avais r-v avec elle parce qu'elle avait besoin de soutien... :,0( Je compte me reprendre comme du monde dès que je mets le pied au boulot mardi prochain !!!

À part ça, j'ai tout de même réussi à avancer pas mal mon travail, je suis donc quand même fière de moi.

Côté organisation familiale, finalement mes parents ont gardé nos deux grands enfants pour deux dodos, ce qui a permis à mon amoureux de travailler jeudi ET vendredi. Merci beaucoup beaucoup papa et maman ! Non seulement vous nous avez rendu un super service, mais en plus, vous avez fait un grand cadeau à nos amours : faire un petit séjour chez ses grands-parents, c'est très précieux dans la vie d'un enfant !

Et au fait, mercredi soir, nous sommes allés voir le spectacle du magicien Martin Rozon, pour lequel mon chum a travaillé à la fabrication de certains accessoires. Ça faisait drôle de sortir avec notre Super-Actif et notre Super-Fifille, c'est très rare que ça arrive. Je crois qu'ils ont bien apprécié leur soirée !

Ce weekend, au programme : dodo, pelletage, lavage, un peu de ménage et cocooning. Ça devrait pas mal se résumer à ça !

Bon weekend, particulièrement à mes lectrices puisque c'est la fête de la femme. Dorlotons-nous !

D'où vient la semaine de relâche ?

Par "Super-maman" :: 08/03/2008 à 12:14 :: Général

En réfléchissant au trouble que doit se donner la majorité des parents pour organiser la garde des enfants lors de la semaine de relâche, j'ai fait une petite recherche.

"C'est l'ancien directeur de la Commission des écoles catholiques, Fernand Paradis, qui a imposé ce congé en 1983. Constatant le degré élevé d'absentéisme des élèves et des professeurs au début du mois de mars, il a importé le modèle français des vacances de printemps. "

(J'ai trouvé cette info ici)

C'est curieux, car 1983, c'est l'année de mes 13 ans. Et il me semble bien que j'ai eu une semaine de relâche tout le long de mon primaire, non ?

En France, il me semble bien que ce congé corresponde davantage à la période de Pâques, non ?

Enfin bref... ce temps d'arrêt pour le milieu scolaire ne semble pas être encore inscrit dans les moeurs du monde du travail... ce qui cause un petit problème, puisque beaucoup de travailleurs ont des enfants d'âge scolaire !

Et vous... comment vous débrouillez-vous pendant la relâche avec vos mousses ?

Un 4è enfant ?

Par "Super-maman" :: 09/03/2008 à 6:45 :: SUPER-HUMEURS

C’est essentiel pour moi de ne pas faire en sorte que je puisse un jour, reprocher à qui que ce soit d’avoir décidé que notre famille était complète.

Ni à mon amoureux, ni à mon grand Super-Actif (car il faut bien l’admettre, être le parent d’un enfant hyperactif, c’est… quelque chose. Sauf que je ne voulais pas que sa présence dans notre famille vienne influencer notre décision, de peur de lui reprocher un jour…), ni à qui que ce soit d’autre.

Il fallait que ça vienne de moi. J’avais besoin que cette décision soit mûrement réfléchie, pleinement assumée, avec sérénité et sans la moindre trace d’amertume.

Jusqu’à tout récemment, je souhaitais ardemment avoir un quatrième enfant. Il m’aurait manqué quelque chose sinon.

Et mon amoureux m’a dit " oui ". Un oui rempli d’amour pour moi et de confiance en mes capacité, nos capacités.

Sauf que ces temps-ci, mon amoureux et moi on a la " broue dans le toupet ". On travaille tous les deux pas mal et on est fatigués, si bien qu'on n'est plus tellement sûrs de nous.

Ces derniers temps, j’ai perdu un peu de poids et quelques cm ici et là et ça fait tellement de bien… pas sûre que ça me tente d’engraisser à nouveau de 50 livres (alors que je suis déjà à 50 lbs au-dessus de ce que je pesais avant mon premier (et je n’étais même pas maigre !)...

Bref, ces temps-ci… je n’ai pas tellement le goût d’une bedaine et d’un poupon… sauf que rien ne me dit que plus tard, ça ne changera pas. Et le temps presse…

J’ai 37 ans et il faut se décider maintenant.

Le " timing " d’une grossesse commençant au prochain cycle serait idéal : la bedaine pas trop grosse dans les chaleurs de l’été, arrêt de travail à l’approche des fêtes et retour en septembre (moment où c’est le plus facile de trouver une place en garderie, étant donné que rien ne garantit que ce sera possible au CPE où va le petit dernier !).

Alors j’ai proposé quelque chose à mon chum : au prochain cycle, on laisse une toute petite chance à la Vie. Une seule.

Si bébé il y a, nous l’accueillerons avec joie.

Si pas de bébé, alors le sujet sera clos. La famille sera terminée. Pas de regret. Pas d’amertume. Juste une belle famille, bien complète, unie, comme on l'a toujours souhaité.

Ne nous souhaitez pas que ça marche. Souhaitez-nous que le meilleur nous arrive. On ne connaît pas l’Avenir, mais on est confiant que tout sera pour le mieux.

Wow ! Quelle tempête !

Par "Super-maman" :: 09/03/2008 à 18:56 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Ceux qui ont eu le malheur de se plaindre "qu'on n'a plus les hivers qu'on avait" doivent soit ravaler leurs paroles, soit s'amuser comme des enfants, comme dans le temps, cette année !!! Ouf ! Quelle neige !

J'ai eu beau sortir pelleter à deux reprises hier, il a tellement venté que la cour est encore pleine, la neige atteint presque le haut des pneus des voitures. Et il neige encore !

Heureusement, toutefois, qu'il n'a pas fait trop froid, car on a manqué d'électricité pendant un peu plus de 5 heures. Aux vents qu'on avait, notre vieille maison se serait refroidie beaucoup plus rapidement s'il avait fait ne serait-ce que quelques degrés de moins ! Finalement, au retour de l'électricité, la température était descendue à 14 degrés celsius au rez-de-chaussée, et 16 à l'étage. Rien de bien "épeurant" !

Par contre, mettons que j'ai bien mieux dormi une fois que l'électricité est revenue... j'étais non seulement inquiète que ma marmaille ait froid, je nous voyais obligée de quitter la maison pour aller je ne sais où ce matin... Fiou !

Chapeau aux personnes qui ont travaillé d'arrache-pied pour rétablir le courat... avec tout ce vent et cette neige, ça devait être assez l'enfer, merci !

Psy interrompu !

Par "Super-maman" :: 11/03/2008 à 1:33 :: LE TDAH DE SUPER-ACTIF

Lorsque j'ai entrepris l'automne dernier, de reprendre pour mon Super-Actif les rencontres avec son psychologue, Super-papa a été plutôt sceptique.

De un, je l'avais plus ou moins consulté, et de deux, il semble que j'avais oublié tout ce que ça impliquait : une journée coupée de 2 heures en plein milieu (déplacement + rencontre d'une heure sur l'heure du lunch, seule disponibilité du psy), des lunchs à faire pour la maisonnée (Super-Fifille au service de garde scolaire, maman (ou papa) et ses deux fils à la rencontre) des frais hebdomadaires pas évident à assumer pour notre famille à revenus modestes, sans compter des résultats qui tardent (ou qui peinent !) à se manifester !!!

Le reste étant un sacrifice que je suis (presque toujours) prête à faire, c'est encore la raison monétaire qui l'a emportée : on n'a pas les moyens de payer une thérapie à fiston... surtout qu'on a vraiment eu l'impression qu'en terme de résultats, cette fois-ci ça n'a rien donné.

Je ressens un certain soulagement à ne plus avoir à me taper cette galère quasi-hebdomadaire, mais je suis quand même un peu peinée de priver mon Super-Actif de rencontres qu'il semblait apprécier (surtout parce que ça lui faisait manquer un peu d'école mais bon... supposons que ce n'était pas que pour ça !)....

J'espère toutefois que le psy acceptera de nous fournir le rapport pour appuyer la demande de prestation pour enfant handicapé demandé il y a quelques temps... Je suis confiante, étant donné qu'il semble être sensible au fait que notre situation n'est pas facile. Souhaitons-le !

Bonne fête Super-Papa !

Par "Super-maman" :: 13/03/2008 à 4:57 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Aujourd'hui, c'est la fête de mon chéri.

Et j'ai réalisé quelle date on était qu'au milieu de l'après-midi !!! Pauvre amour... de toute notre vie à deux, c'est la première fois que j'oublie son anniversaire... Je suis toute désolée !

Dès le retour de classe de mes grands, je les ai appelés du travail pour qu'ils préparent une banderole de "bonne fête" pour leur père. Ils ne se sont pas arrêtés là ! Super-Fifille a bricolé des certificats cadeaux échangeable contre des bisoux, du ménage (maman aussi va en profiter !), etc. Quant à Super-Actif, il a créé sur son "gamecube" une voiture "de rêve" pour son père : il a choisi des couleurs qu'il aime, et lui a apposé le nombre 38 (son âge). Super-Papa a donc pu jouer une petite partie de course automobile en attendant que je terminais de préparer le souper.

Ce n'était pas trop long, puisqu'après le boulot, je suis passée au resto chercher une bonne bouffe, à l'épicerie un bon vin et un petit gâteau.

Je crois bien que le monsieur est content !

Heureusement que je n'ai pas un chum trop exigeant ! ;0)

Encore "embronchitée"

Par "Super-maman" :: 13/03/2008 à 5:09 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Ça fait deux fois que ça m'arrive : je fais une bronchite (du moins je le pense, j'suis pas doc !), mais sans avoir eu de rhume avant !? Vraiment bizarre !

Mes collègues grimacent à chaque fois que je me mets à tousser... je pense que je fais un peu pitié ! ;0P

Mais je me soigne bien : gros dodo toutes les nuits, bains chauds, un peu de motrin et une grosse doudou en polar... ça fait du bien de se dorloter un peu... mais pas de tousser ! Ouch !

Pas tout à fait une bronchite...

Par "Super-maman" :: 16/03/2008 à 3:55 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Mon état ne s'est guère amélioré...

Plus tôt dans la semaine, j'ai voulu aller courir, car lorsque je suis enrhumée, le fait de bouger et donc faire monter ma température, accélérer la respiration et respirer profondément le grand air m'aide à dégager mes voies repiratoires et guérir. Sauf que cette fois, j'avais l'impression d'étouffer, que j'allais tomber en détresse respiratoire si je continuais (bien que je n'aie encore jamais vécu ça, c'est vraiment le "feeling" que j'avais). J'ai donc "viré de bord" après 15 minutes et suis revenue à la maison...

Toute la semaine, après une bonne douche ou un bain (l'humidité aidant à dilater les voies respiratoires), je prenais la pompe de "flovent" de mon petit dernier, aussi sujet aux bronchites.

Jeudi soir, je ne suis pas allée à mon cours de danse... Je me suis plutôt couchée tout de suite après le souper.

Vendredi, après une bonne nuit de 12 heures, je n'allais toujours pas mieux. J'ai dit à mon amoureux que je prendrais mon après-midi "off" pour aller à la clinique, chose que je n'ai pas pu faire (des trucs urgent à terminer au boulot)...

Et aujourd'hui, ayant passé presque toute la nuit dernière à tousser comme une malade (ha ha ha, ce que je suis drôle... ;0) ), je me suis rendue ce matin à ma clinique médicale qui offre aussi une clinique sans rendez-vous. Je voulais comprendre ce que se passe avec moi !

Diagnostic : le fait de ne pas avoir eu de rhume avant, la quasi-absence de fièvre, que mes sécrétions demeurent blanchâtres et que j'aie l'impression de manquer d'air ne mentent pas : je suis en crise d'asthme... Ayant les bronches inflammées, elles produisent du mucus et je peine à l'évacuer puisqu'il provient de "creux" (par opposition à mes habituels rhumes-qui-virent-en-bronchites où les sécrétions proviennent des voies respiratoires supérieures et descendent dans les bronches).

Enfin bref. Pas encore d'infection, mais faut agir (très volontiers, je vous en prie, s'il vous plaît !?) : pompe de "ventolin" pour dilater les bronches, facilitant à la fois la respiration, le dégagement du mucus et l'atteinte des bronches par l'autre médication en pompe, le "flovent". Ce dernier guérit l'inflammation.

J'ai déjà fait de l'asthme, mais c'était quand j'étais locataire et que le logement était envahi par les moisissures...

Curieusement, la seule chose qui a changé dans ma vie depuis l'autre épisode vécu l'automne dernier, c'est mon nouveau travail... S'il me rend malade, serait-ce possible qu'il rende aussi malade les autres personnes qui le fréquentent, c'est à dire, principalement des enfants ? Je compte bien en glisser un mot à ma directrice la semaine prochaine !

Faut que je vous raconte l'anecdote de la clinique. Je me rends là à 9h00 ce matin (heure d'ouverture), sachant très bien qu'il y avait sûrement des gens qui faisaient la file depuis un moment pour ne pas attendre trop longtemps. Je ne m'était pas trompée : on me donne le numéro 39 (on repart à zéro quotidiennement). Je ne reste pas dans la salle d'attente, qui est bondée (je n'ai pas envie d'être assise entre deux autres personnes malades, coudes à coudes, alors que je déjà assez malade comme ça !). Alors je pars faires quelques emplettes. Je reviens une heure plus tard, on en est au # 7. Wow ! Ça va vite c'est effrayant ! Mais je me dis que je suis mieux de revenir aux heures, tout à coup qu'un autre doc rentrerait travailler un peu plus tard. Je repars, une heure plus tard, on en est au # 17 (bon... il semble qu'on passe environ 10 personnes à l'heure). Je reviens encore après une autre heure, on en est au... # 23 !!! Je pars un brin faire une minie-épicerie. De retour après environ 35 minutes, il n'y a plus un chat dans la salle d'attente !?! Je regarde au tableau : c'est mon numéro ! Je vais voir la dame à l'accueil lui expliquant que je comprenais pas ce qui c'était passé : je suis venue voir il y a une demie-heure (bon, ok, j'ai menti un peu...) et ils en étaient au 23 ! Je lui demande si les médecins sont encore là, elle me répond sèchement d'aller voir moi-même. Je croise l'infirmière qui sort d'un bureau avec une patiente, et je vois le doc accueillir cette dernière. Ouf ! J'explique ma situation à l'infrmière qui me répond : "on va dire qu doc que tu étais aux toilettes quand je t'ai appelée". Trop fine la madame !

Le doc aussi a été bien gentil. Il a pris tout le temps nécessaire pour bien m'expliquer ce qui m'arrivait, et ce que les médicaments allaient produire comme effet.

J'étais vraiment contente d'avoir eu ma consultation malgré tout, et après la nuit que je venais de passer, mautadine que j'ai apprécié la qualité des soins du personnel médical !!!

TDAH, surdité et... dislexie ?

Par "Super-maman" :: 16/03/2008 à 5:10 :: LE TDAH DE SUPER-ACTIF

En décembre dernier, en visite chez tante M., qui est la maman de l'une de nos filleules, M. réagit à la lecture de la carte de fête que ma famille a signée pour sa fille : elle observe l'écriture de mon fils aîné et voit une similarité frappante avec celle de son propre fils, qui est dislexique.

Elle me conseille fortement de faire voir notre Super-Actif par sa neuropsy. Le seul hic : cette évaluation coûte près de 1000 $...

Je suis donc convaincue que c'est une bonne chose à faire, et me dis que l'on va faire faire cette évaluation dès qu'on aura réussi à mettre ces sous de côté.

Au cours d'une conversation téléphonique avec l'orthopédagogue, spécialisée en déficience auditive, qui voit mon grand deux fois par semaine (et avec qui on a une belle relation de collaboration), je lui raconte le préssentiment de tante M.

L'orthopédagogue pense que c'est en effet possible que Super-Actif soit dislexique en plus, elle en a constaté des symptômes, mais comme il est aussi atteint d'une surdité neuro-sensorielle en plus de son TDAH, d'autres problématiques neurologiques peuvent être difficiles à diagnostiquer.

Et le psy de notre grand a eu la même réaction que nous : "Et ça ne lui a pas tenté de le mentionner avant ???"

Misère...

Petites nouvelles de la semaine

Par "Super-maman" :: 21/03/2008 à 8:43 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Encore une semaine à tousser, mais au moins je respire plus librement... ça fait beaucoup de bien ! J'ai été capable d'aller courir mardi matin, mais comme j'avais des réunions en soirée cette semaine, les autres jours j'ai plutôt profité de mes petits matins pour récupérer un peu de sommeil.

J'ai su seulement mardi que j'ai congé demain. J'étais un peu fâchée, la majorité des gens de l'équipe l'ont su la semaine passée (et encore, c'est tard pour s'organiser un long weekend digne de ce nom...), mais on m'a "encore" oubliée... Grrr !

J'étais déçue pour ma gardienne que j'allais devoir décommander, jusqu'à ce que je me dise que je pourrais déplacer mon r-v chez la coiffeuse (changement de look en perspective !) pour avoir un peu de temps à moi (il était en fin d'après-midi et j'ai pu le faire placer au début).

Finalement, mon chum a décidé de prendre congé demain, on va donc en profiter pour se payer la traite : resto et cinéma (ce dernier ne nous coûtera pas un sou car je n'ai pas encore dépensé ma carte-cadeau reçue aux fêtes !). Ça arrive si peu souvent qu'on sort, j'ai vraiment très hâte !

Maudine que le congé pascal commence bien !

Ouais... je sais, on n'est pas bien pénitents, mais bon... je crois qu'on l'est bien plus que pas mal de gens le reste de l'année alors... je vais "essayer" de ne pas trop me sentir coupable ! ;0P

Première étape de mon changement de look

Par "Super-maman" :: 23/03/2008 à 23:14 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Dans notre famille à revenus modestes, aller chez la coiffeuse, c'est du luxe. Je suis la seule à y aller, étant incapable de me faire une coupe moi-même (quoi que ça m'est déjà arrivé de m'essayer et ce n'était pas si mal !). Pour les autres, Super maman devient la Super coiffeuse familiale de temps à autres. Et j'ai quand même du talent, oui, oui !

Bien que j'aie une tête à cheveux courts, j'opte pour des coupes mi-longues ou longues, car elles restent belles plus longtemps. Mais de temps à autres, j'en ai ras-le-bol et je reviens au court quelques mois.

L'été dernier, bien que je frise naturellement, je me suis fait donner une permanente pour faire rallonger ma tignasse. C'est que je ne frisais plus vraiment et je voulais pouvoir attacher mes cheveux sans avoir trop l'air fou avec mes petites couettes qui retombent (je n'ai pas me couvrir de "bobby pins").

Mes cheveux ont donc allongé, bouclés (mes cheveux poussent plutôt vite). Ma coupe n'était plus bien belle, je devais donc les attacher, du moins partiellement, ce qui me donnait un petit look médiéval, ou "granole" (image renforcée au boulot par ma manie de sensibiliser tout le monde au recyclage...).

Enfin bref, j'étais mûre pour du changement.

Mon chum travaillant pas mal ces derniers temps, j'ai obtenu son approbation pour "investir" dans mon allure (je paie les comptes et autres dépenses de base avec mon salaire et les allocations familiales, mais après coup il ne reste rien, alors pour le luxe, il me faut attendre que mon amour ramène des sous à la maison !).

Alors, dans mes plans de nouveau look, j'ai mis à prime abord les cheveux, ensuite les lunettes, que je porte depuis 5 ans et demi... éventuellement j'aimerais bien un traitement facial et épilation du visage chez l'esthéticienne et finalement, les ongles (j'aimerais m'équiper pour me faire un manicure français moi-même)... Et quand on sera fixés pour la grossesse, je pourrai penser "vêtements". J'ai besoin de faire une bonne analyse de ma garde-robe, pour compléter quelques agencements (pas question pour moi de tout jeter et recommencer. Ça coûterait trop cher et je trouve ça anti-écologique !).

J'ai décidé de prendre soin de moi... ça paraît-tu ?

Loin de moi l'envie de virer poupoune, c'est pas trop mon genre. Les visites chez l'esthéticienne, c'est justement pour essayer de venir à bout des petits défauts de mon visage qui me contraignent à me maquiller plus que je ne souhaite...

Donc, première étape : les cheveux, part one. Je me suis fait... défriser ! Hé oui, ça se fait !

Le principe de la permanente "frisée" s'applique aussi à l'inverse. Que fait-on quand on frise les cheveux ? On les place sur des rouleaux selon la forme qu'on veut leur donner, on met un premier produit qui "ouvre" les "pores" du cheveux, l'incitant à prendre la forme donnée. Ensuite on laisse pauser. Puis on rince et on applique un 2è produit qui lui "referme" les "pores", histoire de garder la forme de façon "permanente".

Quand on veut défriser un cheveu, on doit donc lisser le cheveux durant toute la durée du temps de pause. Ma coiffeuse a donc appliqué le produit une mèche à la fois, puis la peignait soigneusement, repeignant à chaque fois tout le reste pour que ça reste bien raide. Puis on rince. Même chose pour le neutralisant. Mèche par mèche et on peigne, on peigne, on peigne.

Enfant, j'avais les cheveux raides. Depuis l'adolescence, je frise. J'ai bien essayé de les étirer avec le séchoir et une brosse ronde ou plate, ou au fer plat. Mais je n'ai jamais retrouvé le "lisse" de mon enfance.

Hé bien, depuis vendredi, je suis de retour en enfance !!!

Ça fait vraiment drôle de sortir de la douche et de ne pas voir mes cheveux onduler.

De plus j'adore le dégradé qu'elle m'a fait, très effiloché. Ça m'a aminci la tignasse si bien que lorsque je me fais une queue de cheval, elle est toute mince. Mêmes les petites couettes qui retombent sont belles ! Ça fait très naturel. Et très tendance !

Prochaine étape côté cheveux, j'avais pensé à des mèches, mais je me suis mise à hésiter... bien que je ne veule pas m'en faire faire sur le dessus de la tête (justement pour éviter de trop voir la repousse), il reste que je devrait les faire refaire régulièrement... J'irai peut-être pour un ton sur ton, ou bien je laisserai tomber... je ne suis pas encore fixée.

Je mettrai des photos avant-après. Promis !

Ma maison Rona

Par "Super-maman" :: 30/03/2008 à 5:40 :: SUPER-HUMEURS

Suivez-vous cette télé-réalité ?

En tant que rénovatrice, je me suis très attachée à cette série, d'autant plus qu'elle a commencé l'année où l'on a acheté notre bonne vieille centenaire. J'étais très décue de ne pouvoir participer, mais je me permettais de rêver avec les participants. J'ai suivi assidûment les premières années de cette émission, comprenant le stress que vivaient les familles, le déchirement de devoir laisser leur(s) enfant(s) de côté pour transformer une maison, LEUR maison.

J'ai été soulagée lorsque la production a supprimé le fait de mettre à l'encan la maison de l'équipe ayant obtenu le moins de votes, c'était cruel de faire ça, et tellement pas "québécois" (lisez : "c'était typiquement américain"...). C'est sûr qu'il y a toujours eu des trucs qui m'ont agacée... Le fait de "tout" mettre à terre et recommencer (ça c'est typiquement québécois... parfois, j'ai honte pour nous tous !), par exemple, sans aucun respect pour l'âme de la maison, pour ceux qui l'ont bâtie, sans aucun souci pour l'environnement. Quel gaspillage !

Le fait de faire faire le gros des travaux par des spécialistes, aussi... ne restait presque que la déco ! Car pour moi, rénover, ce n'est pas repeindre et installer sur les tablettes de jolis vases et bibelots (o.k. j'admets qu'ils ont aussi posé de la céramique et du bois-franc, mais bon... j'imagine que vous comprenez ce que je veux dire)...

Vous vous doutez donc que depuis l'an dernier, ils m'ont "perdue". J'ai quand même écouté la série, mais ça m'a insultée qu'on appelle encore de la rénovation le fait de bâtir une maison neuve. "Dans mon livre à moi", ça s'appelle de la construction, non ? Il me semble pourtant que c'est évident : rénover ressemble à renouveler. Qui dit renouveler, dit refaire à neuf. REfaire. Dans le sens de "faire du neuf avec du vieux". Refaire une beauté à ce qui est défraîchi. Vous voyez ?

Tout ça pour dire que je vais boycotter "Ma maison Rona" cette année.

Je souhaite toutefois bonne chance et bon courage aux familles, c'est tellement palpitant de préparer son premier petit nid !

De mon côté je suis certaine que je vais trouver de quoi occuper cette heure-là dans ma semaine. Ça ne devrait pas être bien dur !

Notre projet de boutique avance bon train !

Par "Super-maman" :: 06/04/2008 à 20:16 :: Général

Mon doux, une autre semaine de fous !

C'est pas tant la routine habituelle qui change (quoi qu'avec mon chum qui travaille à la semaine longue depuis quelques temps, ça change une routine et je ne suis pas encore tout à fait adaptée ! Il travaille même tout le weekend !), mais que je me suis remise plus sérieusement à mon projet de petite entreprise !

On aimerait vraiment que ça démarre cette année, ma "partner" et moi, on sent que l'urgence est là, en tout cas le besoin l'est, et on serait bien folles de le laisser se dissiper (est-ce que ça pourrait vraiment arriver ? J'en doute...) sans faire quelque chose. On parle quand même d'agir pour l'environnement, ici !

Ma partenaire me disait que ce serait bien d'avoir, en plus d'une boutique virtuelle, une boutique réelle. Elle-même a constaté qu'elle préférait se déplacer que de commander sur le web, à cause (principalement) des frais de manutention et d'envoi.

De plus, je ne sais pas si mon impression est bonne, mais personnellement, j'aime bien voir le produit (et même l'essayer, dans certains cas !) avant d'acheter.

J'ai donc "magasiné" un peu, la fin de semaine passée, les locaux commerciaux à louer dans ma ville, ouch... que c'est cher ! Comment une toute petite entreprise peut-elle survivre dans de telles conditions ? Ma partenaire et moi voulions aller vers une boutique virtuelle justement pour prendre un minimum de risques...

Alors la solution m'est apparue telle une révélation : et si je transformais une pièce de ma résidence en boutique ? Lundi dernier, je me suis arrêtée à la Ville et j'ai posé des questions. Ce serait la solution la moins coûteuse, je crois. Sans compter que ça me permettrait, lorsque c'est tranquille côté magasin, de traverser côté maison pour avancer aussi la routine familiale. J'aimerais vraiment ça !

Et ça tombe drôlement bien, j'habite un secteur zoné commercial. Chanceuse, la fille, non ? (je me doutais bien que ça servirait, un jour !

Enfin bref. Le monsieur de la Ville va regarder tout ça à la lumière de la règlementation et va me revenir avec ça éventuellement.

N'empêche que ça m'a trotté dans la tête toute la semaine ! Ouf !

P.I.A.

Par "Super-maman" :: 06/04/2008 à 20:50 :: LE TDAH DE SUPER-ACTIF

Lundi dernier, j'avais rendez-vous à l'école pour le "plan d'intervention adapté" de mon plus vieux.

À la fin mars comme ça (le classement des élèves de sixième pour le secondaire se faisant en mars), je me doutais bien que ce serait pour discuter de son "avenir", puisqu'il éprouve de la difficulté depuis le début du primaire !

Alors voilà : mon Super-Actif n'est pas assez fort pour passer au secondaire. Je m'en doutais bien, et je crois que ce sera, malgré tout, une bonne chose qu'il reprenne sa sixième année.

Mais je reste avec deux trucs sur le coeur :

Premièrement, il faut que ce soit le parent qui demande par écrit à ce que son enfant double son année. J'ai pas de problème avec ça, (même si je trouve que le "système scolaire" ne se mouille pas beaucoup...), sauf que durant la rencontre, le directeur a dit "nous, on est les pédagogues" (sous entendu : "vous, vous n'êtes "que" le parent"), ça m'a fait bizarre. "Nous, on est les pédagogues, mais c'est vous qui devez prendre la décision". Ça me chicotte, cette phrase...

Deuxièment, à la fin de la rencontre, j'ai dit aux personnes présentes (titulaire, orthopédagogue spécialisée en déficience auditive et directeur) que je n'annoncerais pas tout de suite la nouvelle à Super-Actif, pour ne pas qu'il déprime ou se relâche d'ici la fin de l'année. Ils ont approuvé ma décision comme si c'était l'évidence-même.

Le lendemain, mon grand revient de l'école tout "débiné". Je lui demande ce qui s'est passé, il me répond qu'il a reçu son bulletin, mais aussi que sa prof a dit devant tout la classe qu'il y avait un élève qui va fort probablement doubler son année. Mon grand, qui n'est tout de même pas un "deux de pique" a bien évidemment compris qu'il s'agissait de lui. Il a même ajouté que ce n'était pas la première fois qu'elle faisait des allusions de la sorte devant toute la classe.

"Nous, on est les pédagogues". Mouais...

Petite sortie en solo

Par "Super-maman" :: 07/04/2008 à 10:42 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Après tout un weekend à prendre soin des mousses en solo, je suis partie ce soir voir un film au cinoche. Seule dans la salle, ça m'a fait du bien de décrocher. À l'affiche ? Dansez dans les rues. Ça danse en masse là-dedans madame... oups, ça me rappelle que je donne des spectacles à la fin du mois ! (Faut pas que j'y pense. Faut pas que j'y pense. Faut pas....). Haaaa !

Et faut que j'alle dormir maintenant... ;0)

Quelle belle journée !

Par "Super-maman" :: 08/04/2008 à 0:37 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Moi qui ne suit pas sortie dela fin de semaine (rage ménage et monoparentalité !), je n'ai pu résister à l'appel du soleil et du temps doux de matin. Je suis donc partie avec Super Ti-pou dans sa poussette pour faire mon jogging. Comme il adore se promener en plein-air (digne fils de sa maman), j'ai pu faire mon "long circuit", ça faisait un bon moment que je n'avais pas eu le temps de le faire. Que ça fait du bien !

De retour à la maison, Ti-pou étant volontaire pour rester encore dehors un peu, je me suis affairée à "dépelleter" un peu le banc de neige pour qu'il fonde plus facilement. Ti-pou, lui, redécouvrait la cour entre les buttes de neige, une grosse cuiller à la main. De temps à autres, il lui prenait une "rage" de neige et je voyais plein de granules glacées revoler. C'était vraiment comique !

Nous avons donc passé un beau deux heures à l'extérieur.

Là, les grands sont repartis à l'école, le plus jeune fait sa sieste. Je m'en vais m'étendre un peu pour lire, et qui sait, peut-être sommeiller aussi.

Des journées de congé comme ça, j'en prendrais plus, tellement plus !

Ouan, ouais, ouin, oué, n'importe quoi sauf "oui" ! (édité)

Par "Super-maman" :: 14/04/2008 à 5:59 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Depuis environ une semaine, le petit dernier, âgé de 2 ans et 9 mois, a troqué, du jour au lendemain TOUS les "oui" de son langage pour "ouan", "ouais", "oué" ou "ouin".

J'sais pas vous autres, mais moi, ça m'énerve en titi !!!

Comment peut-on prendre une si mauvaise habitude en si peu de temps ?

Mon chum et moi on essaie tant bien que mal de le "déprogrammer" en disant "oui" et attendant qu'il se reprenne chaque fois qu'il nous ne nous ne le dit pas correctement.

Sauf qu'on réalise qu'il nous arrive de dire l'une des variations, mais dans des contextes précis, comme si chacune avait un sens différent du mot "oui". Sauf que le petit dernier, lui ne saisit pas encore toute la subtilité du langage québécois !

Mais chose certaine, C'est pas vrai que je vais laisser passer ça. Il a l'air tellement mal élevé !!!

Et en passant, Dr maman, je prendrais bien ton truc (voir les commentaires), mais le problème, ac'est qu'actuellement, une autre lubie qu'il a est de dire "quoi ?", même s'il a compris... alors si je me mets à le faire répéter jusqu'à ce qu'il me le dire correctement, j'ai peur de renforcer son autre habitude !!! :0(

Je ne désespère pas, on va finir par corriger sa petite manie (à force de nous reprendre nous-mêmes aussi !!!) ;0P

Impossible de s'adapter ?

Par "Super-maman" :: 14/04/2008 à 6:14 :: SUPER-HUMEURS

J'ai toujours travaillé à "temps partiel", et ce depuis ma sortie de l'université. Autrement dit, même les bouts où j'ai fait du temps plein (ou surplein !), j'ai eu des répits, puisque c'était une question de mois, voire de semaines (ex : une année scolaire, une session au post-secondaire). J'ai toujours eu du temps libre, dans la journée, alors que mes mousses étaient soit au service de garde, soit à l'école. J'ai presque toujours eu mes étés "off".

Avec un train de vie comme celui-là, il est aisé d'organiser la vie familiale, et de prendre du temps pour soi.

De plus, la vie était souvent bien faite, la plupart des fois où j'ai été inondée de boulot, mon chum était en période d'accalmie de son côté et a donc pu prendre le relais à la maison.

Pas besoin de chercher loin d'où me vient ma légendaire énergie : elle puise sa source dans l'équilibre ou l'harmonie, entre l'actif et le passif, l'intellect et le physique, le social et le solo...

Depuis plus de deux mois, mon chum et moi on travaille beaucoup tous les deux... Et mon constat est le suivant : c'est donc bien l'enfer !?!

J'interromps donc à l'instant mes jérémiades pour livrer un vibrant hommage aux couples dont les deux travaillent à temps plein : plus jamais je ne vous jugerai d'engager femme de ménage et/ou homme d'entretien et/ou de soit ne pas avoir d'enfant, ou encore vous arrêter à un ou peut-être deux, gros max !!!

Sincèrement, je ne sais pas si je vais tenir le coup.

Lorsque j'ai confié ça à mon chum, il m'a demandé ce qui m'avait poussé à accepter mon poste (on sent ici toute la compassion et la délicatesse dont un gars peut faire preuve, parfois... *soupir*...).

C'est que (entre autres !) je ne savais pas... je ne savais tellement pas ce que ça serait !!!

Je sens que je délaisse mes mousses, mon chum, et surtout... moi ! (être équilibré soi-même n'est-il pas la base pour l'être dans nos relations ?)

Je suis donc en réflexion, c'est à dire à la recherche des avenues possibles. Je ne dis pas que je vais laisser mon nouvel emploi, mais je réfléchis, simplement...

J'avais demandé il y a quelques temps une journée de plus à la garderie pour mon plus jeune, mais ce n'est pas possible... je me suis même sentie jugée. :0(

Je crois que je vais devoir avoir une bonne jase avec ma patronne...

Besoin vif d'intimité... dans notre cour !

Par "Super-maman" :: 15/04/2008 à 9:15 :: SUPER-HUMEURS

Deux événements du jour sont venus raviver mon besoin d'intimité "cour-arrièrale" : le fait que j'ai terminé en fin d'après-midi de défaire mes bancs de neige par celui accumulé par un VOISIN sur MON terrain tout l'hiver (Ha ! Ce que j'ai eu envie de lui balancer tout ça dans SON driveway !), et le fait de voir une tite-voisine passer par un trou dans la haie de cèdre (qui ne nous appartient pas) pour faire quelques pas dans MA cour...

Au fil de mes 5 ans 10 mois et une semaine (c'est presque exactement ça !) de vie de propriétaire, il y a de bien nombreuses petites situations qui m'ont fait sentir que c'est fatiguant en titi de rester sur un coin de rue, sans clôture pour se préserver un brin d'intimité :

  • L'ado qui "pique" par ta cour plutôt que de faire le tour (il ne l'a fait que deux fois : la deuxième, je l'attendais !)
  • Les passants en voiture, ou à pieds qui se sentent obligé de faire une farce chaque fois que tu fais cuire un truc au BBQ (genre : "Pis ! Qu'est-ce qu'on mange ?")
  • Les voisines qui sont toutes contentes quand tu fais démolir ton vieil hangar parce qu'"elles vont pouvoir voir la rue" (donc elles vont pouvoir voir TOUTE ta cour aussi...)
  • Me sentir gênée de sortir en maillot de bain pour me rendre à ma piscine. Depuis que je suis ici, je ne me suis jamais étendue un maillot de bain pour me faire bronzer... (faut dire qu'il y a beaucoup d'autre choses à faire, aussi...)
  • Avoir pris un repas qu'une seule fois durant toutes ces années à l'extérieur parce que je trouve ça fatiguant de faire une activité "intime" devant tout le monde (oui, je suis peut-être bizarre, mais manger en famille, ça fait partie de l'intimité pour moi. C'est pourquoi je n'ai jamais accepté qu'un ami de mes enfants reste avec nous à nous regarder manger pendant le repas
  • Croiser quotidiennement pendant l'année scolaire tout le personnel du SDG de l'école ET celui de l'école, ainsi que tous les parents qui déposent et reprennent leur enfant au SDG de l'école, puisque TOUT ce beau monde n'a pas le choix de passer par mon coin de rue pour quitter l'école... J'veux pas le savoir, moi, qui a commencé ou fini tôt ou tard ! Ça, c'est sans compter ceux qui se sentent obligés de venir nous jaser ça !
  • Devoir leur présenter mes fesses lorsque joue dans mes plates-bandes...
  • Espérer que toutes ces gentilles personnes ne s'attarderont pas à regarder, quand ils sèchent sur la corde à linge, quel genre de dessous je porte...
  • Ramasser les crottes du chien d'un voisin sur mon terrain, ou pire : devoir laver chaussures et tapis d'entrée parce qu'un des mes mousses s'est mis les pieds dedans...
  • Etc. !

Je suis vraiment tannée !

Ma (notre) décision est prise : c'est cette année qu'on va avoir une clôture !

Finalement, il n'y aura pas de 4è mousse chez nous...

Par "Super-maman" :: 17/04/2008 à 5:36 :: SUPER-HUMEURS

C'est sûrement mieux comme ça, mais c'est un gros deuil à faire pareil pour moi...

J'ai le coeur gros !

Un weekend comme je les aime : à la fois productif et reposant !

Par "Super-maman" :: 21/04/2008 à 6:46 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Ce weeked, tout en faisant la routine habituelle, je me gâte. Il le faut, car autrement, dans la semaine, j'arrive rarement à trouver un peu de temps pour moi.

Hier, après avoir étendu quelques brassées sur la corde, je suis allée faire l'épicerie, mais j'ai aussi magasiné, seule. Des clôtures pour notre cour (mon doux que ç'a l'air dur de donner des prix !), des vêtements pour moi (maintenant que je sais que je ne prendrai pas de poids, l'investissement en vaut la chandelle !), car je n'ai pas vraiment une garde-robe d'été professionnelle bien garnie... J'ai terminé la journée par un peu de classage de paperasse (beurk), mais aussi un peu de télé. Puis j'ai lu (j'achève le 4è tome de "Mozart", par Christian Jacq).

Et aujourd'hui, je me suis gâtée encore plus : après m'être recouchée ce matin pour lire et sommeiller un brin, j'ai en après-midi lavé les manteaux et accessoires d'hiver et étendu le tout (encore) sur la corde. J'ai aussi popoté en masse : jambon, sauce à spag' et filets de porc (mijoteuse). Ensuite, pendant que le tout mijotait, je suis allée travailler sur le terrain, tout en ayant un oeil sur les enfants. J'ai commencé à râcler le gazon, ça fait "propre" ! J'ai non seulement commencé par la côté le plus visible, mais en plus, j'ai aussi nettoyé les plates-bandes. Les passants (les "scèneux") vont trouver que je suis d'avance cette année (hé oui, anciennement à ce temps-ci de l'année, j'étais plutôt prise pour corriger) !

Une bonne grosse fin de semaine productive, finalement !

Il est passé 20h00 maintenant, il me reste encore du classage d'hier à terminer (comme je n'aime pas ça j'ai tendance à remettre à plus tard !)... pour ne pas que ça traîne encore toute la semaine dans la cuisine !!!

Demain, il y a de bonnes chances que continue le nettoyage printannier du terrain. Il fait beau, aussi bien en profiter (et mettre ma journée de congé à profit !) ! Ça serait bien que je réussisse à mettre mon paillis de bonne heure cette année (avant que les mauvaises herbes poussent, en fait !).

Ensuite, la semaine va débouler, et plus qu'à l'accoutumée, puisque qu'en plus du boulot, j'ai des réunions lundi et mercredi soir, jeudi soir c'est la générale pour le show de danse, vendredi et samedi, on donne 4 représentations !!!

Mais j'essaie de ne pas trop stresser, de prendre un jour à la fois !

Bonne semaine !

Voilà, c'est fait !

Par "Super-maman" :: 28/04/2008 à 20:08 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Mon weekend chargé de danse est chose du passé. Je suis soulagée, mais en même temps, je sais que danser va me manquer d'ici à la reprise des cours, en septembre !

Jeudi c'était la générale, puis nous avions quatre représentations : une vendredi, trois samedi. J'avais oublié comme on a mal aux pieds, aux jambes, après trois spectacles !!!

Comme ma famille ne venait me voir que le samedi soir (dernière représentation), j'ai eu le temps de me pratiquer en masse et le peu d'erreurs que j'ai fait n'a pas paru. Yé !

Hier, dimanche, j'ai rattrappé un peu le retard accumulé sur la routine du weekend en allant faire un brin d'épicerie. Mais je n'étais pas très vaillante !

Aujourd'hui je dois me reprendre, surtout pour le ménage (incluant le tri des vêtements de toute la famille, le temps doux se faisant proche) et la paperasse... Heureusement que la météo annonce de la pluie et du temps plus frais (on a été très gâtés ces derniers temps), ça va me contraindre à rester à l'intérieur !

Côté boulot ça risque de "goaler" encore cette semaine, étant donné que je donne une formation samedi prochain et qu'elle n'est pas fin prête. Quelque chose me dit que je vais devoir y mettre des heures en soirée en plus cette semaine... :0(

Bonne semaine !

"Métro, boulot, dodo" et... quoi d'autre ?

Par "Super-maman" :: 06/05/2008 à 7:11 :: ASTUCES DE SUPER-PRO

Ouf... quel weekend de fou encore... Mon chum et moi on a réfléchi et décidé de faire des modifications à la routine hebdomadaire.

À chaque jour on fait une partie du ménage ou des emplettes, histoire d'alléger les weekends qui sont supposément faits pour se reposer...

Voici de quoi ça aura l'air :

Lundi soir : Aspirateur et laver le plancher si besoin est

Mardi soir : (mon chum étant parti une partie de la soirée) liste d'épicerie et payer comptes (vive internet)

Mercredi soir : Emplettes

Jeudi : Fin des emplettes si besoin est

Vendredi : Salle de bain et petit coup d'aspirateur rapide

Samedi am : Supervision du ménage des enfants et époussetage (incluant nettoyage de la cuisine)

Dimanche am : Supervision des devoirs des enfants (durant les vacances on leur trouvera bien une tâche à faire !) et popote

C'est sûr que ça demande de la discipline et ça tue un peu la spontanéité, mais ça nous libère donc les pm et soirées du weekend pour passer du temps en famille (ce qui nous manque atrocement par les temps qui courent), et mon lundi (bien qu'il serve le plus souvent à prendre des r-v pour les mousses et moi !

On commence ça cette semainbe, je vous en donnerai des nouvelles. ;0)

Toujours en vie !

Par "Super-maman" :: 11/05/2008 à 9:16 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Je sais, je ne donne pas souvent de nouvelles... comme je le disais à une autre blogueuse occupée ces temps-ci, la vie réelle passe avant la vie "virtuelle"...

Voici toutefois quelques petites nouvelles de ce qui se passe par chez nous ces temps-ci !

Je suis en réflexion intensive pour mon boulot... c'est pas facile de choisir quelle avenue prendre. J'espère que la Vie va mettre sur mon chemin des indices, parce que pour l'instant, je nage dans le néant et c'est épuisant...

On a fait faire des soumissions pour la clôture : le 2è gars qui est venu prendre des mesures évalue les travaux à... 10 000 $ !!! Ben voyons donc (comme si on avait ça... on n'en a même pas le 10è !). Quant au premier, il ne nous a pas encore donné sa soumission. Pas trop pressé le monsieur. Jeudi soir, j'étais au cos--- et j'ai vu un petit livre sur les clôtures (modèles, étapes de construction, etc.). Je l'ai acheté sans hésiter une seule seconde. Puisque c'est comme ça, on la fera nous-même, un pan à la fois, notre clôture ! Nah ! 10 000 $... non, mais...

Les enfants vont bien, bien que Super-Fifille nous ait fait une belle frousse lundi dernier, elle s'est, ne me demandez pas comment, fait une bonne entaille dans la main en voulant fermer le parasol. On a dû la faire allonger, elle a failli perdre connaissance !!! C'était assez creux pour que je me demande sérieusement s'il ne faudrait pas aller à la clinique pour des points de souture... Finalement, le saignement a cessé, je lui ai mis un pansement de rapprochement et n'ai pas trop couvert la plaie pour que ça coagule, sèche et reprenne bien. J'ai demandé à sa prof de ne pas trop la faire écrire le lendemain, et finalement ça s'est bien refermé. Fiou !

Super-Actif est allé à Ottawa avec sa classe cette semaine, départ à 6h00 am et retour à 10h30 du soir. Toute une journée ! Mis à part ça, il a passé une semaine difficile puisqu'il n'a pas pu faire ses devoirs le weekend dernier (sa prof était absente vendredi dernier et n'a pas donné à la suppléante la liste des devoirs et leçons de la semaine). Notre grand a donc dû faire quotidiennement ses devoirs en plus de ses leçons cette semaine... Ça pour un TDAH, c'est l'équivalent de l'enfer, je vous jure...

Je sens que notre grand commence à prendre de la maturité sur certains points. Il semble plus sensible à ce que sa condition nous impose. Y aurait-il de l'espoir ?

Jeudi, dans le cadre de mon travail, j'étais en formation, et j'ai rencontré une maman d'un garçon du même âge que Super-Actif atteint d'un TDAH, et elle-même en est atteinte. Elle s'implique dans l'association PANDA (Parents Aptes à Négocier le Déficit de l'Attention). Ça m'a fait du bien de parler avec elle, on vit tellement la même choses, les parents d'enfants TDAH !!!

Concernant notre nouvelles routine, ç'a bien commencé mais ç'a dérapé vers la fin de la semaine, on est fatigués mon chum et moi, c'est normal, on va s'ajuster. Je ne perds pas espoir !

Hier en fin de journée, j'ai réorganisé un peu ma galerie arrière. C'est que nos vélos n'étaient pas à l'abri du toit, et la remorque de vélo ne l'était que partiellement... résultat : vélos rouillés et tissu de la remorque décoloré et éventé (elle est vieille mais sert encore ! J'avais acheté une ORBI usagée losque Super-Fifille était bébé. Ça fait un bail ! À ce que je peux voir sur le net, il ne s'en fait même plus. Dommage, car c'était fait au Québec)... J'ai donc échangé de place le BBQ et les vélos, et je me suis procuré des anneaux que l'on a vissés au mur pour pouvoir cadenasser le tout. J'en ai profité pour passer un petit coup de balai-brosse.

Aujourd'hui, j'ai lavé ma maison. Oui, oui ! Avec une laveuse à pression, bien sûr ! Nous sommes très près du chemin et elle est blanche alors, après l'hiver elle est toujours très sale. Et le dernier lavage remontait à il y a deux ans ! J'ai fait (avec l'aide de mon chum pour le pignon car je suis un peu insécure à l'idée de travailler à près de 30 pieds (9 mètres) dans les airs sur une échelle étroite...) deux côtés de la maison pour aujourd'hui, je poursuivrai une autre fois. Je suis très contente de mes "travaux" du weekend, bien que je sois complètement épuisée maintenant...!

Demain, mon chum part très tôt pour un tournage, qui heureusement ne durera que quelques heures. Je vais donc pouvoir passer une partie de ma journée avec ma petite famille. On va faire une petite visite chez Super-Mamie !

Bonne nuit et bonne fête des Mères à toutes celles qui maternent, mamans ou non !

Ha ! Le temps...

Par "Super-maman" :: 18/05/2008 à 5:06 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Vous devez être tannés de me lire dire "encore une grosse semaine"... C'est qu'elles se suivent et se ressemblent (je suis toujours "dans le jus", débordée...), mais sans être semblables (il y a toujours du nouveau à traiter en plus de ce qu'on avait déjà à faire !) !!!

Cette semaine au bureau, c'était la préparation d'une fête de "fin d'année" pour nos éducatrices. Je m'occupe aussi du dossier de 5 nouvelles, qui en sont des étapes diverses de leur "engagement"... Aujourd'hui, je donnais une formation pour le bureau (la dernière de l'année ! Yé !). Il me fallait donc cette semaine en terminer la préparation. Et tout ça, c'est sans compter les tâches "ordinaires" ou régulières liées à mon emploi ! Ouf...

Je me demande vraiment si je vais m'habituer un jour !

En jasant avec ma patronne l'autre fois, on a discuté de ma fatigue et de ma crainte à l'idée que je n'aurai plus de vacances comme avant. Elle m'a dit que je pouvais prendre (même si je n'ai que 7 mois d'ancienneté) jusqu'à 4 semaines (pas d'affilée par contre, et la majorité sans solde...). Je vais donc prendre une semaine de congé lors de la dernière semaine de classe des grands, pour pouvoir avoir du temps juste pour moi, sans les mousses. Ça va me faire le plus grand bien. Mon doux que le silence me manque !

On a reçu la soumission de l'autre monsieur pour la clôture : encore plus cher que le premier... décidément, va falloir la faire nous-mêmes... Mais quand ? Aucune idée... je crois qu'il va falloir me faire à l'idée que je n'aurai pas d'intimité dans ma cour encore cet été... :'0(

Parlant de trucs qui coûtent cher, le câble qui sert à ouvrir le capot de notre vieille voiture (j'avais oublié mes phares allumés... mon chum a dû venir me "booster") nous est resté dans les mains hier... on arrive encore à l'ouvrir en défaisant le devant de la voiture et appuyant sur un truc avec un outil, mais bon... ça nous rappelle qu'il faudra acheter une autre voiture éventuellement (dans le sens de très bientôt...)...

Et pour compléter le tableau, lorsque je suis revenue de ma formation ce midi, mon chum me dit : "De quelle couleur tu veux ton nouvel ordi ?"... Si certains auraient saisi qu'il s'apprêtais à m'en acheter un, moi, j'avais très bien compris qu'il m'annonçait qu'il était mort de sa belle mort ! Mais fort heureusement, le problème était minime (le bouton pour l'allumer était resté enfoncé, Super-papa ne l'avait pas remarqué), mais ça nous a aussi rappelé qu'il va être dû lui itou... 8 ans pour un ordi, c'est très vieux !

Ça vous arrive d'avoir l'impression que seul le gros lot vous permettrait de vous en sortir ??? Sapristi... Être pessimiste, je dirais que l'on est nés pour un petit pain et qu'on s'en sortira jamais...... mais je suis une personne positive (et aussi très naïve, faut croire...), alors j'ai bon espoir qu'un jour on va gagner assez de sous pour ne pas être continuellement en mode "survie"...

Côté tâches la semaine a été difficile encore, on a passé deux soirées à aider des voisines âgées qui voulaient se débarrasser des pierres blanches qui couvraient de leur plates-bandes. Elle nous les ont offertes, mais on s'est mal compris, j'avais saisi qu'elle nous demandaient de faire tout le travail alors qu'elle nous offraient de nous en prendre comme on en voulait...

Je me suis donc dit à propos de nos tâches quotidiennes, que si on prévoit ne pas pouvoir faire une tâche un soir (ex : lorsque j'ai une réunion en soirée), il faudrait la faire la veille, car sinon, ça déboule de journée en journée, si bien que vers la fin de la semaine, on est trop fatigués et ça fait en sorte qu'on court tout le weekend en plus d'avoir couru toute la semaine !!! J'sais pas si vous me suivez, il me semble être un peu nébuleuse (la fatigue, quoi d'autre !?)...

Ce soir, on a demandé aux mousses d'aller dans leur chambre tôt, mon chum et moi on veut le salon juste pour nous deux... On a réalisé qu'on n'avait plus de temps en couple, nos deux grands se couchent de plus en plus tard le weekend, monopolisant la télé jusque vers 22h00. Moi, à cette heure, je suis complètement brûlée, je suis incapable de commencer une veillée avec mon chum, je vais donc me coucher en même temps que les enfants !!! Alors ce soir, on va (essayer de) prendre ça relaxe tous les deux...

Bonne soirée !

Ha zut !

Par "Super-maman" :: 19/05/2008 à 9:17 :: SUPER-HUMEURS

Grosse déception : on va devoir payer de l'impôt...

En effet, je viens de terminer nos rapports d'impôts (pratique d'avoir un chum en affaires, on peut les remettre un peu plus tard que les travailleurs salariés !), et bien que mon retour du fédéral vienne presque annuler ce que je dois au provincial, mon chum lui, en doit pas mal, enfin bref, ça fera près de 1000 $ qui va devoir sortir de nos poches... misère...

Je me demande sincèrement si je n'ai pas fait une erreur quelque part, il me semble que ça ne se peut pas, bien que j'ai eu deux emploi pendant trois mois à la fin de l'année passée, mon chum, lui, a eu de grandes périodes sans emploi en 2007 alors il me semblait bien que ça s'équivallait...

Petite question aux habitués : on a acheté une voiture usagée en 2007. J'ai rentré sa valeur dans la section "Frais d'utilisation d'un véhicule", mais dois-je aussi la rentrer à nouveau dans la section DPA (déduction pour amortissement) ? J'utilise le logiciel impôt expert en ligne, et tant que je n'ai pas terminé, je ne peux voir où les information vont apparaître (et donc si elles le sont en double) dans mon rapport final...

Ça ne me tente pas de faire d'erreur, le gouvernement nous revient à chaque année avec des modifications (et des demandes pour qu'on leur prouve ceci, ou cela). Il est sur notre dos, je n'en peux plus ! On dirait que ça lui rentre pas dans le coco que ça se peut, des familles à moyen-faible revenus, qui ne travaillent pas au noir et qui ont des frais médicaux à payer (avec 3 mousses dont deux handicapés auditifs, dont un TDAH, oui, ça fait beaucoup de frais médicaux !)...

Pffffff...

J'm'en vais me coucher. Rien de mieux à faire dans l'état où je suis ! Bonne nuit !

Edit : finalement en inscrivant la voiture aussi dans la section "DPA", on sauve quelques dollars. Espérons que ce n'est pas une erreur !

Ma réflexion a enfin abouti !

Par "Super-maman" :: 24/05/2008 à 18:32 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Bon ! Les choses se placent tranquillement.

D'abord, "désolé" à ma famille qui connaît déjà toute l'histoire. Pas grand chose de neuf ici ! Ensuite, "désolée" à mes lecteurs qui aiment les billets "courts". Celui-ci est particulièrement long puisqu'il s'est passé beaucoup de choses (surtout dans ma tête !) cette semaine. De toute façon, comme je ne fais jamais de post bien brefs, j'imagine que si vous continuez de me lire, c'est que vous aimez ça ! ;0) Alors voilà.

Dernièrement, j'ai eu une jase sérieuse avec ma supérieure immédiate à propos de ma réflexion "travail-famille-et-moi-là-dedans". Mercredi de cette semaine, j'ai jasé aussi avec la grande patronne.

J'étais en réflexion par rapport au boulot, puisque mon nouveau travail ne m'apporte pas grand bénéfice par rapport à l'ancien... en fait, je me sens par moments comme si j'avais tout perdu avec ce changement de carrière :

  • Finies les longues vacances du monde scolaire où je peux me recentrer sur moi, prendre soin de mes mousses sans stress, faire des projets de rénos, d'horticulture...

  • Fini l'horaire que j'organise en fonction de nos besoins familiaux, mes besoins de faire de l'exercice et surtout... mon besoin d'avoir du temps en silence !!! Je souffre beaucoup d'être "dans le bruit" du matin au soir, 7 jours/7... je suis ainsi faite : j'ai une énergie d'enfer, mais conditionnellement à ce que je puisse avoir du temps pour "me recentrer". Et actuellement, avec mon nouvel emploi, que j'occupe depuis bientôt 8 mois, je me sens dépérir...
  • Fini le temps que je peux consacrer à mon grand projet de petite boutique... Je ne me résigne tellement pas à abandonner mon "bébé" !
  • Fini le temps de couple, qu'on pouvait à l'occasion se permettre dans la journée lorsque mon chum ne travaillait pas et que les enfants étaient à l'école et à la garderie...

De plus, mon nouveau travail m'apporte à peine plus de sous que l'ancien... alors le jeu n'en vaut pas tellement la chandelle (pour ne pas dire "tellement pas"...) ! Surtout qu'à mon nouveau travail, ça ne finit plus de nous faire ajouter des tâches... Si ça continue, ils vont tous nous perdre, ça n'a pas de sens ! Bref, beaucoup trop de stress pour ma petite tête fatiguée...

Ce qui est ressorti de ma rencontre avec mes patronnes c'est que j'ai toutes les aptitudes pour bien faire mon travail, mais il me manque le principal : la passion !!!

Elles m'ont aussi dit de faire mes choix pour MOI, pas pour ma famille et/ou mon chum et/ou l'argent... que je devais être confortable dans mes choix. Que lorsque j'aurais trouvé ma voie, toutes les portes s'ouvriraient sans avoir à forcer quoi que ce soit. J'sais pas pourquoi, je visualisais ma boutique !

J'étais déjà pas mal décidée avant ma jase de merdredi, mais j'avais besoin de savoir avant s'il y avait des opportunités d'un poste plus payant du côté des projets "d'agrandissement" de la grande patronne. Et il n'y a rien pour moi de ce côté.

Je souhaitais rester encore quelques mois (probablement jusqu'à la fin de 2008, ou du moins jusqu'à l'automne...) pour mettre de l'ordre dans mes dossiers et mon bureau, car je les ai "reçus" tellement en bordel... je veux épargner ça à la personne qui va me succéder, et j'ai ma fierté !

La Vie me confirmait que ma réflexion était juste en me faisant sortir du bureau de la grande boss à quelques minutes de la fin de la période pour postuler à mon ancien travail pour la prochaine année scolaire... J'ai quand même donné un petit coup de fil à mon ancienne coordonnatrice, et surprise : j'ai pu postuler pour la rentrée ! Libre à moi par la suite de reprendre ou non.

Vendredi j'ai mentionné à mes patronnes que j'avais pu postuler pour l'automne, et donc qu'elles pouvait me remplacer quand bon leur semblait. Ma supérieure immédiate m'a avoué qu'elle préférait me remplacer en septembre plutôt qu'en janvier, pour que la nouvelle "commence l'année" avec les éducatrices. Le tout en s'excusant, car elle ne veut pas "me bousculer".

C'est qu'il se trouve qu'elle n'a toujours pas trouvé de remplaçante pour une de nos collègues qui a quitté son poste il y a un mois environ. Elle engagera probablement les deux personnes en même temps (plus facile pour faire le "training").

Mes patronnes sont très humaines. Depuis le début de ma réflexion, elles ne veulent pas me mettre de stress, je pouvais faire les choses à ma vitesse et leur dire quand je serai prête. Ça m'a soulagée de rencontrer autant de compréhension !

Ma supérieure m'a même proposé qu'elles me congédient lorsqu'elles auraient trouvé ma remplaçante, pour que je puisse avoir de l'assurance-emploi si jamais je ne réussis pas à avoir autant de boulot que je le veux à mon ancien travail. Quand elle a parlé de cette possibilité avec la grande patronne, cette dernière pensait que je n'accepterais jamais, que ça pourrait me blesser, que je verrais ça comme négatif dans mon CV. Personnellement, je vois plutôt ça comme un faveur qu'elles me font !

Ma supérieure m'a demandé si je souhaitais toujours donner de la formation pour eux (c'est dabord pour ça qu'on m'avait approchée). Je leur avais mentionné que je souhaitais continuer, je lui ai rappelé que je pouvais monter d'autres cours si elle le souhaitait. Ma supérieure m'a légué les formations qu'elle comptait donner ! Son travail est plutôt prenant, c'est bien ainsi pour elle... et pour moi ! ;0)

J'aime vraiment donner des formations pour eux parce que c'est plus payant que les cours que je donne en institution, il n'y a pas de corrections à faire, et il y a moins de stress de performance dans la "classe". L'ambiance est beaucoup plus conviviale. Le seule hic c'est que pour ces formations le revenu est encore moins régulier qu'en institution, mais bon... chez nous on est habitués, n'est-ce pas ?! :0)

Je me sens un peu fébrile à l'idée que mon départ soit devancé, mais en même temps, je suis soulagée de passer à autre chose, et peut-être très bientôt. J'ai très hâte de travailler sur mon projet de boutique, je suis très motivée (bien que très fatiguée... mais je vais finir par avoir un peu de temps pour me reposer !).

C'est sûr que l'équipe va me manquer, "mes" éducatrices aussi... mais bon... j'ai besoin de trouver "ma" voie !

Parfois, quand je me questionne sur les raisons pour lesquelles la Vie a mis cet "épisode" sur mon chemin - car rien n'arrive pour rien - je me dis qu'il fallait ça pour m'obliger à lâcher prise à propos de la réussite scolaire de mon Super-Actif. Probablement que le doublement est la meilleure chose qui puisse lui arriver avec ses problèmes d'apprentissages, mais si j'avais été plus présente, aurais-je été capable de le laisser faire ses erreurs ? J'en doute. En étant très prise à mon nouveau travail, j'ai été forcée de moins en faire. Et ce qui devait arrriver est arrivé. Est-ce que je me sens moins coupable maintenant ? J'essaie. C'est pas facile !

Côté finances, je veux arrêter de porter à moi seule toute la pression de devoir hausser nos revenus... Je sais que Super-Papa s'en fait aussi, mais malheureusement ça ne se traduit pas en actions ! Il est comme "figé", il manque de "guts"... Toutes les qualités viennent avec des défauts, n'est-ce pas ? :0)

Je travaille de mon côté et à chercher des solutions pour augmenter mes revenus, et je passe mon temps à lui trouver aussi des idées (qu'il ne prend pas, il va sans dire, même s'il me dit qu'elles sont excellentes... :0( ). J'ai décidé de lâcher prise et de penser à moi, à ma survie d'abord. Parce que je me sentais aller de moins en moins bien... ça me faisait peur.

Lundi, on a eu une rencontre avec une dame des caisses populaires, représentante hypothécaire, car je me suis rappelée que Super-Papa et moi on s'était dit qu'on s'acheterait éventuellement un ou des bloc(s) à appartements pour hausser nos revenus. J'ai vu un beau quadruplex à vendre dans notre coin alors j'ai voulu en savoir plus. On savait bien que c'était impossible d'investir dans l'immédiat (pas assez de capital remboursé sur notre hypothèque actuelle), mais on voulait savoir ce qu'on devait faire pour y arriver. Venant d'une autre personne que moi, les conseils semblent avoir eu de l'impact : Super-Papa a contacté hier deux personnes qui pourraient lui donner du travail. On progresse, on progresse ! En attendant, il continue de son côté continue de travailler à la semaine longue, le studio qui l'engage a encore du travail pour lui et ils ont vu une dame vendredi, propriétaire d'une boutique à Montréal, qui voudrait commander des trucs que mon chum fabrique. Il est bien encouragé !

De plus, on a coupé une dépense : le téléphone !!! Hé oui, on va changer pour la téléphonie par câble, et on va sauver pour nos deux lignes au bas mot près de... 100 $ par MOIS ! Difficile à croire, non ? C'est débile combien notre ancienne compagnie charge cher. Quand je pense qu'on s'est fait royalement avoir pendant tout ce temps... plutôt déprimant ! Vaut mieux pas trop y penser, n'est-ce pas ?

Autre petit truc : j'ai suggéré à Super-Papa de demander une marge de crédit dans son compte affaires, pour pouvoir se verser une paie fixe. La marge permettra de faire son virement même si ses clients retardent pour le payer... Moi ça m'aidera à budgéter de savoir que j'ai un revenu stable de son côté ! Évidemment, on va ajuster la "paye" en fonction du revenu qu'il a fait dans l'année 2007, ce qui n'est pas beaucoup, mais bon... si son compte déborde, on saura quoi faire, je nous fais confiance ! ;0P

Ce matin, je m'en vais laver des autos (moyen de financement pour le groupe scout). Ensuite, je verrai dans quel état je serai pour le reste de la routine (car la routine des soirs n'a pas bien été du tout cette semaine... on n'y arrive tout simplement pas !) :0( Vivement mon ancien travail pour retrouver mes petites habitudes !

Un bien beau weekend !

Par "Super-maman" :: 26/05/2008 à 23:49 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Finalement, j'ai été laver des autos en après-midi, samedi. Ça m'a permis d'étendre les multiples brassées sur la corde (on a eu pas mal de pluie toute la semaine passée, le lavage s'est accumulé !), et de tondre le gazon. Pendant ce temps, mon chum faisait le ménage dans la maison : salle de bain, aspirateur et un petit coup de moppe. Merci Chéri ! En soirée, j'ai plié le linge en regardant du coin de l'oeil un film loué pour les enfants.

Dimanche, j'ai fait la grasse matinée, puis je suis allée faire mon jogging avec les deux plus jeunes avant le dîner (pendant que le plus vieux faisait ses devoirs à la maison en compagnie de papa qui travaillait sur ses projets). En fin d'après-midi, j'ai lavé un troisième côté de la maison, après avoir taillé plusieurs branches d'un arbre, sans quoi je n'aurais pas pu installer mon échelle ! Quelle idée d'avoir planté des arbres aussi près de la maison... pfff ! Quand on fera "monter" la maison pour lui faire un sous-sol, on n'aura pas bien le choix que de couper les trois "bêtes" plantées à un mètre du solage par les anciens propriétaires !

Ce matin, je suis allée à la SAAQ régler un truc à propos de mes immatriculations, et inscrire le plus jeune au jardin d'enfants de l'institution où je vais travailler en septembre. Deux autre trucs de réglés. Yé !

Et là, si mon Super-ti-pou peut bien finir par aller au lit pour sa sieste, je vais pouvoir m'attaquer à la pile de vaisselle et s'il me reste du temps, au triage saisonnier du linge, que je repousse sans arrêt depuis plusieurs semaines ! Bonne semaine !

Deuxième étape de mon changement de look !

Par "Super-maman" :: 29/05/2008 à 8:16 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Je n'ai toujours pas de mèches, ça viendra sûrement, j'ai plutôt changé mes lunettes !

Elle ont un look très original, mais dans la famille ma soeur et moi on ne le sera pas tellement : on a opté sans le savoir pour le même genre de monture !!!

Bon ! À quoi je m'attaque, maintenant ? :0)

Lavage du lave-vaisselle !

Par "Super-maman" :: 29/05/2008 à 8:19 :: ASTUCES DE SUPER-PRO

Chez nous, par souci écologique, on utilise un savon à lave-vaisselle sans phosphate. De plus, on utilise toujours le cycle court su lave-vaisselle, on épargne ainsi eau et électricité.

Sauf que de temps à autre, la machine se met à moins bien laver, laissant un dépôt sur la vaisselle. Ou-a-che.

Truc de pro : je fais à l'occasion (moins d'une fois par mois) un lavage (vaisselle incluse) au cycle extra avec 500 ml (2 tasses) de vinaigre, et la même quantité de bicarbonate de soude (versés dans le fond de mon lave-vaisselle), et au moment du rinçage, je remets 250 ml (1 tasse) de vinaigre.

Étincelant. Et pour un bon bout encore !

Colloque annuel... et manque de sommeil !

Par "Super-maman" :: 02/06/2008 à 9:08 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Juste un petit mot pour donner quelques nouvelles : je revenais aujourd'hui d'une minie fin de semaine de mini-colloque pour mon travail, où j'ai convoqué mon chum à m'accompagner pour la nuitée ! Merci maman et papa d'avoir joué les gardiennes ! On se le permet si peu souvent...

Mon amoureux a dormi pendant la fête à laquelle je participais en soirée et où j'ai dansé en masse (mon doux que ça faisait longtemps !), puis on a dormi ensemble collés-collés, et ce matin je suis aller jogger en montagne (Mont Orford), je n'ai qu'un mot pour résumer mon weekend : wow !

Ça m'a fait du bien, c'est certain, mais je suis tellement fatiguée !!! J'ai somnolé durant le trajet en voiture, et j'ai dormi encore durant la sieste de Louis cet après-midi, et je me sens encore crevée !

Demain, exceptionnellement je travaille, c'est le "CA" (rencontre du conseil d'administration de la boîte où je travaille) mardi soir, et je craignais de ne pas avoir assez de la journée de mardi pour terminer tous mes dossiers. J'ai obtenu une permission spéciale d'échanger ma journée de congé pour cette semaine.

La semaine risque donc d'être assez mouvementée, mais une fois le CA passé, ça devrait se calmer... De plus, je me motive par le fait que :
  • ma journée de congé de la semaine a été remise à vendredi, ce qui me fera le weekend prochain un beau 4 jours à la maison ;
  • la semaine du 15 je suis en "vacances" (je prends dans la même semaine 4 congés personnels). J'ai fait exprès pour le faire avant la fin des classes pour avoir la maison à moi toute seule (j'ai des petits projets de peinture... j'en ai marre des murs blancs ! C'est déprimant !) ;
  • la fête nationale tombe un mardi cette année, ce qui fait que je pourrai profiter enfin d'un long congé lié à un jour férié !

Le mois de juin se dessine sous le signe de la décompression !!! Après 8 mois de rush, ça ne fera pas de tort, n'est-ce pas ?

Dernière étape avant de n'être - définitivement - plus un bébé !

Par "Super-maman" :: 07/06/2008 à 7:17 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Hé oui, ce matin, lorsque j'ai demandé au petit dernier, qui aura 3 ans dans un peu moins d'un mois, où était sa suce (pour la mettre dans son sac pour la garderie), il m'a répondu sur un ton d'évidence-même : "J'en n'ai p'us besoin de suce, je suis un grand !".

Il est donc parti sans suce à la garderie et a dormi lors de la sieste,... un gros dix minutes (les dix dernières, vous aviez sûrement compris !) !

Je sens que la nuit prochaine va être dure (étant donné qu'il se lève la nuit pour un (des) pipi(s), il va sûrement la réclamer)... mais pas question pour moi de la lui redonner !

L'été est arrivé, avec une rage de ménage !

Par "Super-maman" :: 08/06/2008 à 6:05 :: SUPER-HUMEURS

Comme à chaque année depuis un bon moment, j'ai l'impression que l'été - le vrai - nous est "tombé dessus" aujourd'hui. Pas de demie mesure, non ! C'est "frette", puis on crève. Ouf ! Ce que j'apprécie ma maison fraîche !

J'ai commencé aujourd'hui le tri saisonnier des vêtements, mais bon... il y a tant à faire à part ça que j'ai peu avancé... je pousuivrai probablement demain, car ce soir, j'ai bien l'intention de relaxer avec mon chum devant un bon film. J'ai beaucoup de difficulté à m'arrêter, me reposer... je me sens coupable, puisque la maison est bordélique, et ce, presqu'en permanence... On l'entretient au minimum, mais il y a plein de boîtes, de bacs, avec des objets pêle-mêle qui sont empilées à peu près partout... la finition pas faite nulle part, à part dans mon micro-bureau... J'essaie de ne pas trop y penser, mais cette semaine, un monsieur est venu pour l'installation de la téléphonie par câble, et j'ai réalisé en venant dîner à la maison qu'il avait vu notre maison comme "ça"... mon doux... j'étais tellement gênée ! J'ai fait de gros yeux à mon chum et lui ai glissé un "t'aurait au moins pu fermer les portes des chambres !", mais bon, j'espère que le monsieur en voit des pires que nous parfois...

Je trouve ça très dur d'endurer ma maison comme ça, j'ai honte. Je me console en me disant que je devrais revenir à un rythme de travail plus tolérable bientôt, et que je pourrai enfin procéder à un méga-élagage des trucs qu'on garde mais dont on n'a pas besoin : trucs de grossesse, de bébé, jouets, linge dans lequel je n'entrerai définitivement plus... J'ai même pas le goût d'attendre la prochaine fin de semaine de ventes débarras, je vais tout donner à la famille et le comptoir familial. Ça m'aidera à faire deux deuils : celui de la bedaine et de la minceur !

Vous voyez un peu dans quel état de suis... J'ai définitivement besoin de relaxer avec mon chum ce soir !

Où y a de la gêne y a pas d'plaisir ?

Par "Super-maman" :: 08/06/2008 à 10:46 :: SUPER-HUMEURS

23h40, je m'apprête à aller me coucher, je fais ma traditionnelle petite tournée. Petit coup d'oeil par la porte arrière : les voiture et les vélo sont toujours là, pas un chat en vue, comme d'habitude. Petit coup d'oeil par la porte avant, je fais un méchant saut : il y a là trois demoiselles assises sur mon perron, qui jasent tout bonnement en buvant une 'tite bière !!!

Évidemment, elles ont dû voir le store bouger, le temps que je raconte ça à mon chum, et elles ont filé.

Non, mais... y en a qui ne se gênent pas ! Jamais j'aurais osé faire un truc pareil, et j'espère que jamais mes enfants feront ça... La propriété privée, c'est tellement important pour moi !

Toujours dans les mêmes thèmes !

Par "Super-maman" :: 09/06/2008 à 9:00 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Un petit mot avant d'aller dormir pour dire que j'ai poursuivi dans la même veine aujourd'hui : ménage du cabanon (Super-ti-pou avait besoin de jouer dehors !), un peu de jardinage, ménage de la salle de bain (que javais commencé hier), vaisselle, ménage de la cuisine...

J'ai aussi fait une liste à ma famille des articles dont je souhaite me départir (chez nous, on est de vrais recycleurs !), pris soin des garçons, été chercher ma chouette de retour de son camp scout, le tout en monoparentale, puisque mon amoureux participait à l'événement "color mundo".

Ouf !

Dur dur de ne plus vouloir être un bébé !

Par "Super-maman" :: 09/06/2008 à 9:10 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Quelle est la phrase que j'entends le plus souvent à l'heure de la sieste et du coucher le soir ces temps-ci ? "Je m'ennuie de ma suuuuce !"

Pauvre petit coeur.. c'est pas facile... Mon coeur de maman souffre un peu aussi !

Petite lueur d'espoir côté cour !

Par "Super-maman" :: 10/06/2008 à 7:15 :: SUPER-RENOS

J'ai vu dans la circulaire d'une grande surface de la rénovation un autre modèle de pans de clôtures prémonté, de type "gothique", moins cher que celui avec lequel j'avais fait faire mes soumissions le mois passé. Intéressant !

De plus, j'aurais l'opportunité d'avoir un plan de crédit pour les matériaux ET la main d'oeuvre, ce qui n'était pas possible avec les deux autres magasins visités. Très, très intéressant !

Y a une petite lumière au bout du tunnel, et elle s'appelle INTIMITÉ !

On progresse aussi côté "grand garçon" !

Par "Super-maman" :: 10/06/2008 à 7:27 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Super Ti-pou a réussi à s'endormir cet après-midi. Ç'a pris beaucoup de temps, mais je ne suis pas restée allongée à côté de lui tout le long (surtout pas juste avant l'endormissement !), et il n'a pas réclamé sa suce. Yé !

Après un beau 4 jours sans suce, il devrait être bon pour filer sa semaine sans heurts à la garderie. Bravo petit Pou !

Petites nouvelles du boulot

Par "Super-maman" :: 10/06/2008 à 7:33 :: Général

Il y a un moment que je n'ai donné de nouvelles du travail et de mes décisions, alors voilà.

Cette semaine ma supérieure a reçu d'une personne déjà à l'emploi chez nous sa candidature pour le poste vacant depuis quoi... au moins 2 mois ? A également rencontré une dame (qui aurait déjà postulé chez nous il y a quelques temps, mais qui n'avait pas été retenue pour le secteur en question) qui pourrait me remplacer. Pas eu de nouvelle encore, on a un meeting demain, j'en saurai sûrement plus.

J'ai eu une idée la semaine passée. Réalisant que même si le travail ne me passionne pas, j'aime beaucoup l'équipe, alors j'ai pensé me proposer comme remplaçante ou surnuméraire. Ma supérieure a trouvé l'idée géniale et m'a demandé de mettre mon projet sur papier. Ce que j'ai fait avec plaisir !

Du côté de l'enseignement, je pourrai donner deux cours (équivaut à presque 22 hrs/sem pour l'assurance-emploi) et faire de la supervision si besoin est. Étant donné que je donnerai encore de la formation pour l'employeur que je quitte, je considère que c'est amplement suffisant pour le moment ! Faut que je me garde temps et énergie pour mon projet de mini-boutique !

Dans un mois je serai "ailleurs" !

Par "Super-maman" :: 12/06/2008 à 9:08 :: LA SUPER FAMILLE AU QUOTIDIEN

Ça y est, la dame a pris sa décision : elle va prendre le poste que je libère. Elle donne sa démission la semaine prochaine, travaille un petit deux semaines encore, prend une semaine de vacances puis c'est moi qui tomberai en "congé". Comme je suis en vacances la semaine prochaine, ça me laissera donc peu de temps pour mettre mes dossiers "en ordre" ! Mais au pire des pires, je me dis que je pourrai toujours aller donner quelques heures de bénévolat pour finir !!! :0)

Je suis contente, mais mes collègues sont tristes. Alors ça m'attriste aussi... on fait une belle gang, là !

Une seule vraie ombre au tableau : j'avais demandé un changement de journée pour mon petit dernier au CPE (mon petit poussin y va à temps partiel), car j'ai pu l'inscrire dans un jardin d'enfants 2 jours/semaine, mais ç'a l'air que ça ne fonctionne plus !? En plus, je l'ai su par hasard ! Ayez une petite pensée pour moi pour que ça s'arrange... ça m'embêterais vraiment de perdre une journée au CPE ou de devoir renoncer au jardin d'enfants (car je ne peux pas l'inscrire une seule journée). J'ai vraiment besoin de temps pour avancer mon projet de boutique !

Petite anecdote : j'ai consulté une cartomancienne pour la première fois de ma vie ce soir (dans un petit resto où on avait un souper d'équipe). Elle a lu dans ses cartes beaucoup de positif côté carrière pour moi et mon chum. Yé !

Super-Maman - Blog créé avec ZeBlog